Dossiers

Retour à la liste

Comment bien présenter sa demande de prêt à un banquier ?

Un banquier est un professionnel de la finance qui souhaitera être confronté à un autre professionnel. Découvrez les trois conditions essentielles pour bien présenter votre projet auprès du banquier.
La banque est un des acteurs de l'environnement de l'entreprise. La banque accompagne une entreprise à tout moment de son existence. Que ce soit lors de la création de la société ou lors de son développement.

Comment aborder son banquier ?

Un banquier est un professionnel de la finance qui souhaitera être confronté à un autre professionnel.

Les 5 règles d'or :

- avoir confiance en soi et en son projet,
- proposer une accroche alléchante qui incite le banquier à vouloir en connaître davantage sur le projet,
- énoncer son projet de manière la plus compréhensible possible,
- justifier chaque point par des arguments détaillés,
- solliciter un financement "réaliste" tenant compte de la pratique bancaire.

Comment bien présenter son projet de création d'entreprise à la banque ?

Une bonne présentation de projet passe par les trois conditions essentielles :

1. Avoir un dossier irréprochable lorsqu'on présente son projet

Traduction du terme « irréprochable » : complet, rigoureux et méticuleux. Ne laissez rien au hasard et, si besoin est, armez-vous d'une liste complète des différents documents et éléments constitutifs. La crédibilité de votre dossier (et, par extension, de votre projet) dépend principalement de cette phase. Le but est de ne pas se retrouver à fouiller dans ses dossiers à la recherche d'un Business Plan ou d'un prévisionnel perdu.

2. Connaître son projet de création d'entreprise en profondeur

Il s'agit tout simplement de maîtriser à la perfection chaque détail insignifiant du projet. Ne négligez rien et ne sous-estimez aucun élément. Ce qui vous semble aujourd'hui secondaire peut très bien devenir décisif le jour de la rencontre avec votre banquier. Exercez-vous sur des amis ou des membres de votre famille pour perfectionner votre discours.

3. Avoir une confiance inaltérable en soi et en son idée

C'est de cette confiance que dépendra votre crédibilité aux yeux de votre banquier. Sachez mettre en valeur votre Curriculum Vitae : parcours (professionnel et personnel), expériences constructives et enrichissantes… Mais, il prendra également en compte votre motivation et votre détermination. Montrez-vous enthousiaste et faites-le avec assurance.

Témoignage :

"La banque est un des acteurs de l'environnement de l'entreprise. La banque accompagne une entreprise à tout moment de son existence. Que ce soit lors de la création de la société ou lors de son développement. Comment aborder son banquier ?

Lorsque je me suis présenté chez le banquier, je n'étais pas à l'aise par rapport à la partie chiffrée de mon dossier même si je m'étais préparé et en réalité, il ne m'a posé des questions que par rapport à mon parcours et ma motivation." Adèle (51)

Quels sont les conseils des professionnels pour convaincre son banquier ?

- Rester naturel, ne pas jouer de rôle - « Si c'est urgent, c'est non » : la demande de financement ne doit pas être urgente - Être accompagné au minimum par son expert comptable - Avoir une cohérence entre le créateur et son projet - Avoir un dossier solide et réaliste = projet de qualité + garanties - Ne pas avoir de zones d'ombre dans le dossier - Avoir un prévisionnel bien étudié - Avoir un apport personnel montre l'implication du créateur - Parler le langage du banquier

Les 5 M :

Man : Adéquation entre la personne et le projet
Management : Savoir s'entourer de bons collaborateurs. Se sont les hommes qui font l'entreprise
Market : Maîtriser son produit, les normes
Marketing mix : Connaître les bases
Monnaie : Si vous respecter les 4 premiers M, l'argent arrive tout seul.
Trésorerie serait le dernier M qui manque

A quoi sert une garantie du prêt bancaire ?

La garantie est un dispositif financier facilitant l'obtention d'un crédit bancaire en se portant caution de l'emprunteur.

La caution est une personne physique ou morale autre que l'entreprise qui accepte d'engager ses biens (patrimoine et revenus) pour garantir le prêt bancaire du créateur : la caution s'engage à payer à la place du créateur si celui-ci ne respecte pas le remboursement de son prêt.

La garantie du prêt bancaire permet de partager ou de réduire le risque pris par l'établissement financier : elle protège la banque en cas de défaillance du créateur.

La garantie peut également limiter le recours aux cautions personnelles des proches et aux garanties réelles prises sur les biens de l'entreprise.

La garantie peut être accordée par un fonds de garantie : c'est un organisme qui apporte son cautionnement dans un prêt de création ou de reprise d'entreprise. En cas de défaillance de l'entreprise, cet organisme couvrira les échéances de remboursement auprès de la banque et se retournera ensuite vers le créateur.

Les dispositifs de garanties : http://www.champagne-ardenne-envie-dentreprendre.fr/aides/12/garanties